Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Une ville branchée, empreinte d'histoire

Voir la carte Lire le récit

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Berliner Dom

La cathédrale de Berlin, en allemand Berliner Dom, achevée en 1905, est la plus grande église luthérienne de Berlin. On y trouve la crypte familiale de la dynastie des Hohenzollern et sa coupole surplombe tout le quartier de Mitte. Son architecture est inspirée du style de la haute renaissance italienne. Elle se divise en trois “corps”, surmontés chacun d’une coupole.
Voir les photos

Le Berliner Dom sous un ciel menaçantLe Berliner Dom, cathédrale luthérienneL'intérieur de la coupole Berliner DomL'orgue grandiose de la cathédrale de BerlinTombeau Hohenzollern en marbre blancVue sur l'île aux musées depuis les toitsBerliner Dom cathédrale de Berlin

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Le Palais du Reichstag

Le Reichstag, l’ancienne Diète d’Empire, accueille depuis 1999 la Diète fédérale, le parlement de la République fédérale d’Allemagne. Inauguré en 1894, incendié en 1933, bombardé en 1945, restauré en 1972, et modernisé en 1999, le Reichstag traversa toutes les péripéties du XXe siècle.
Voir les photos
La façade du Reichstag, le Parlement allemandLe palais du Reichstag fut incendié en 1933La devise "Au peuple allemand"

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Château de Charlottenburg

Le château de Charlottenbourg était l’une des premières résidences d’été construite par les Grands Electeurs de Brandebourg. La reine Sophie-Charlotte, épouse du premier roi de Prusse, chargea Nering de réaliser un premier château. Un bombardement allié en 1943 dévasta entièrement la somptueuse résidence baroque, qui fit l’objet d’une minutieuse reconstruction au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Voir les photos

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

La Porte de Brandebourg

Alors que la seule porte conservée de la ville de Berlin représentait surtout auparavant la division de la ville entre l’Est et l’Ouest, la Porte de Brandebourg est, depuis la Chute du Mur, le symbole de l’unité allemande. En 1793, elle fut couronnée par le quadrige conçu par Johann Gottfried Schadow.
Voir les photos
Brandeburg Tor ou Porte de BrandebourgQuadrige sur la porte de BrandebourgUn soldat américain et un soldat allemand

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Le Pergamonmuseum

Le nouveau Musée de Pergame, plus vaste, fut construit sur les ruines de l’ancien musée et conçu sur trois ailes. Il héberge aujourd’hui trois musées : la Collection Antikensammlung avec ses pièces témoignant de l’architecture hellénique et romaine, le Musée de l’Asie mineure Vorderasiatisches Museum et le Musée d’Art islamique Museum für Islamische Kunst.
Voir les photos
Musée de Pergame à BerlinLa porte d'Ishtar à BabylonePoteries diversesDes statuettes de style très variéCorne et coffret en ivoire sculptéPorte de l'Agora de MiletFrise racontant la légende de Télèphe

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Checkpoint Charlie

À partir du 22 septembre 1961, avant de pénétrer dans Berlin-Est, les membres des forces alliées américaines, britanniques et françaises s’enregistraient à ce célèbre point de passage entre les deux Allemagnes. Les touristes étrangers pouvaient y obtenir des informations sur leur séjour. Aujourd’hui, une installation de l’artiste Frank Thiel et un panneau rappellent l’ancien poste-frontière.
Voir les photos
Vous sortez du secteur américainU.S. Army Checkpoint CharlieUn soldat figurant avec un drapeau américain

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Zoo de Berlin

Fondé en 1844 par le roi Frédéric-Guillaume IV, le Jardin zoologique de Berlin est le plus ancien d’Allemagne. Avec 15 000 animaux et 1 400 espèces, il est est l’un des zoos les plus réputés au monde pour sa diversité. Il attire annuellement plus de 3 millions de visiteurs. Parmi ses vedettes figurent les pandas géants ou encore l’ours polaire Knut.
Voir les photos
Un bouquetin sur son rocherUne otarie et son petit sur un rocherLe grand panda dans sa démarche majestueuseUne autre antilopeLion endormiUn magnifique ours blancUn singe de la famille des babouins

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Alexanderplatz

Emblématique de l’austère architecture communiste des années 60, cette place – surnommée “Alex” par les allemands – est un lieu de rencontre incontournable de la vie berlinoise. La Fernsehturm de Berlin, au centre de l’Alexanderplatz, est l’équivalent berlinois de la Tour Eiffel ou de l’Empire State Building ! Du haut des 368 mètres de cette tour, on peut jouir d’une vue panoramique complète sur Berlin, comprenant le Reichstag, la Porte de Brandebourg et Potsdamer Platz.
Voir les photos
Attraction sur Alexanderplatz, de nuitCœurs sucrés "Ich Liebe Dich"Un kiosque sur AlexanderplatzLa tour de la télévision de Berlin

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Le Gendarmenmarkt

Un petit parfum italien flotte sur les coupoles de l’église française et de la cathédrale allemande qui se font face sur la place du Gendarmenmarkt. Au centre de l’esplanade s’invite le magnifique théâtre néoclassique de Schinkel. Les effets de symétrie, la troublante similitude des églises et la grâce des architectures font de cette place l’une des plus belles de Berlin, si ce n’est la plus remarquable.
Voir les photos
Französischer Dom, cathédrale françaiseLa cathédrale allemande au GendarmenmarktUn musicien sur un lion au GendarmenmarktStatue de Schiller devant le KonzerthausFronton de la cathédrale allemande

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Église Sainte-Marie

Située non loin du Berliner Dom, l’église évangélique Sainte-Marie a été conçue en rapport avec le premier agrandissement au Moyen-Âge de Berlin, après 1250, comme une église communale pour la nouvelle ville. Cette église gothique à trois nefs a été remodelée à l’époque baroque, Andreas Schülter devant donner le caractère d’une salle de prêche en intégrant la chaire.
Voir les photos
St. Marienkirche à BerlinLa fontaine de Neptune et l'église Sainte-MarieHorloge d'or sur le clocher en bronzeLe dieu Neptune au sommet de la fontaine en bronzeClocher de l'église Sainte-Marie

Berlin, Allemagne, Octobre 2011

Le Neues Museum

Le Nouveau Musée, bâti en style néo-classique sur l’ile aux Musées, ouvrit en 1859 pour seconder l’Ancien Musée, victime de son succès. Depuis 2009, les pièces de la collection égyptienne et une partie de celles de la collection de la Protohistoire et des Antiquités y sont exposées.

L’impressionnant fonds regroupe des œuvres d’art de différentes époques de l’Égypte ancienne issues de collections d’art royales, avec comme point d’orgue, le buste de la reine Nefertiti. La collection unique au monde de statues, reliefs, objets d’art mineur, œuvres monumentales de l’architecture égyptienne et l’imposante collection de papyrus sont des témoignages de l’époque s’étendant de 3000 av. J.C. jusqu’à l’Empire romain.
Voir les photos

Récit de voyage à Berlin

Berlin, la capitale allemande, est une ville étonnante. Fortement marquée par l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale puis du Mur qui la coupa en deux jusqu’en 1990, elle a su s’ouvrir au monde pour devenir un point central en Europe.

Depuis Alexanderplatz, l’animation est continue et cette place symbolise le renouveau architectural et commercial de la ville. Mais c’est aussi un lieu de convivialité où l’on vient partager une pinte à la nuit tombée. On chante, on rit, on se raconte des histoires, bref on se communique une joie de vivre toute berlinoise.

Berlin surprend également par son caractère étendu, et l’utilisation des lignes U (souterraines) et S (en surface) vous en fera prendre toute l’ampleur. À chaque coin de rue, une église ou un bâtiment historique vous attend. Le célèbre Rotes Rathaus cristallise les regards tant sa couleur et son architecture surprennent. À deux pas, n’oubliez pas de visiter l’imposant Berliner Dom, la cathédrale de Berlin, où la visite emmène jusque sur les toits, offrant une vue presque à 360° sur la ville.

Berlin, c’est aussi ses 166 musées qui en font une ville hautement culturelle. Des joyaux tels que la Porte d’Ishtar du musée Pergame ou le Buste de Néfertiti du Neues Museum émerveilleront les plus blasés des visiteurs. Chacun trouvera son bonheur à Berlin et généralement, quelques jours ne suffisent pas pour dénicher toutes ses richesses. Car Berlin est comme ça, une ville qui a longtemps vécu dans le secret, et qui compte bien ne les révéler qu’aux plus curieux et aux plus passionnés. Il ne tient qu’à vous de les découvrir !

Julien

Aller en haut