Photos du Monastère des Hiéronymites

À proximité de la Tour de Belém

Le magnifique monastère des HiéronymitesUne des tours du monastère des HiéronymitesMonument de la place Afonso de AlbuquerqueStatue d'ange sur le monument dédié à Afonso de AlbuquerqueBas-relief sur la vie d'Afonso de AlbuquerqueLa praça imperio devant le Mosteiro dos JerónimosLa façade richement sculptée du monastère des HiéronymitesTours à l'entrée de l'église Santa Maria de BelémCroix au sommet de l'une des toursLe magnifique portail sud de l'église Santa MariaLe monastère des Hiéronymites est étroitement lié à Vasco de GamaLes tours du monastère s'élancent vers le cielAutre vue des sculptures du portail sudMonastère des Hiéronymites de l'Ordre de Saint-JérômeLes deux ailes du monastère des Hiéronymites sont de style néo-manuélinLa haute nef de l'église du monastèreLa chapelle de Saint AntoineTombeau de Vasco de GamaTombeau de Luis de CamoesStatues sculptées sur la façade du monastère des HiéronymitesDétail d'une statue de la Vierge à l'EnfantDe fins piliers octogonaux à l'intérieur de l'église du monastèreLa porte ouest encadrée de ses deux hautes toursVoûte de la crypte de l'église Santa MariaLes vitraux dans la nef de l'égliseL'intérieur du Monastère des HiéronymitesUne protection permanente assurée par des gardes

Le Monastère des HiéronymitesMonasteiro dos Jerónimos » en portugais) représente une des merveilles architecturales de Lisbonne. Cet ensemble a d’ailleurs été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1983. Il se trouve dans le quartier de Belém, c’est-à-dire au niveau de l’ancien port de Lisbonne. Au même titre que la Tour de Belém, toute proche, ce monastère constitue un fidèle témoin de l’opulence du Portugal à l’époque des Grandes Découvertes (XVe et XVIe siècles). Des moines de l’ordre de Saint-Jérôme, appelés les Hiéronymites, occupèrent les lieux, et ce jusqu’en 1834.

Sa construction débuta en 1505, sur les ordres du roi Manuel Ier, à l’emplacement même où un ermitage avait préalablement été installé. Son existence est étroitement liée à la découverte de l’Inde par Vasco de Gama en 1495. En effet, son financement provient, en grande partie, de « l’argent du poivre », impôt direct, prélevé sur le commerce des épices indiennes.

Le monastère se compose d’une église, d’un cloître et d’ailes réservées au logement des moines. Le portail sud de l’église Santa Maria est doté d’ornements sculptés tout à fait grandioses. Des gâbles, des pinacles et des niches garnies de statues le composent, en effet. Il s’agit là du plus grand point d’intérêt du site. La haute nef, soutenue par de fins piliers octogonaux confère à l’édifice toute sa majesté.

Le visite du Monastère des Hiéronymites a été faite le 22 septembre 2012.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir et découvrir sa légende.

Aller en haut