Photos d’une balade à Central Park

Le poumon vert de New York

Une course à pied organisée dans Central Park le dimanche matinDe la neige à Central Park au mois d'avrilLe soleil du matin sur le Gothic BridgeLe Gothic Bridge, de fonte et d'acier, conçu en 1864Jacqueline Kennedy Onassis ReservoirBalade dominicale à Central ParkLa Fontaine Bethesda au centre de Bethesda TerraceBalade à Central Park sous le soleil d'avrilHarlem Meer au nord de Central ParkUn arbre au tronc originalBethesda Terrace, célèbre place de Central ParkCentral Park, le poumon vert de New YorkDans les allées du parc, entouré des hauts buildings new-yorkaisMémorial Alice in WonderlandLes oies de Central ParkConservatory Water, près de la 5e avenueArbre en fleurs à Central ParkStatue en bronze de Daniel WebsterCentral Park, havre de tranquillité au cœur de New YorkGapstow Bridge sur The Pond, au sud de Central ParkAu nord de Central Park, proche du quartier de HarlemUn écureuil dans une pelouseMerle d'AmériqueQuiscale à longue queue (oiseau)Glade Arch, pont de Central ParkBalade au bord du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir

Central Park est parfois surnommé “poumon vert de New York”. Ce parc arboré et verdoyant qui s’étend au cœur de Manhattan a toujours vécu au plus près de l’histoire américaine, s’adaptant à l’évolution des modes de vie et survivant aux crises les plus dures. Il est demeuré cet espace chéri que 25 millions de new-yorkais et de touristes visitent chaque année. Immense rectangle de 4 km de long sur 800 mètres de large, Central Park et ses 341 hectares de pelouses, de massifs, de bois et de plans d’eau constituent une anomalie salutaire dans un paysage envahi par le ciment et les vitres des gratte-ciel. Il se complète de son zoo rendu célèbre par le film d’animation Madagascar.

Des grands plans d’eau tel le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir jusqu’aux sous-bois, en passant par Strawberry Fields qui abrite un mémorial en l’honneur de John Lennon, Central Park regorge de petits trésors que seuls les initiés connaissent. À chaque détour, à chaque saison, une vue différente s’offre aux locaux et aux voyageurs du monde entier. En quelques jours du mois d’avril, Central Park a su se couvrir de neige, se draper de la brume épaisse des matins de fin d’hiver rapidement chassée par le vent, mais aussi scintiller sous le soleil éclatant. New York se s’arrête jamais, la Nature suit le mouvement.

La traversée de Central Park a été effectuée les 3, 7 et 8 avril 2018.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir et découvrir sa légende.

Aller en haut